LES PARTENAIRES DynSanté

IRG (UPEC)

IRG (UPEC)

FORUM LLSA

Tech4Health (INSERM)

Capgemini Engineering & frog part of Capgemini Invent

 

L’Institut de Recherche en Gestion (IRG)

Description

Unité rattachée à l'École Doctorale OMI (Organisations, Marchés, Institutions) de l'Université Paris Est Créteil Val de Marne, l'Institut de Recherche en Gestion (IRG) est une équipe d'accueil labellisée (EA2354-http://www.irg.univ-paris-est.fr/). Cette unité de recherche accueille une centaine d'enseignants-chercheurs et une quarantaine de doctorants. Son identité scientifique s'est construite sur la thématique « Management et Société » en orientant ses travaux dans une perspective critique et réflexive, considérant l'action collective comme un objet de recherche dépassant le cadre classique des entreprises. Un axe principal de ses recherches concerne l'étude des « innovations, transformations et résistances organisationnelles et sociétales ».

Logo IRG : Institu de Recherche en Gestion

Les membres

Mathias Béjean – Coordinateur scientifique du projet DynSanté

Diplômé de l’ESCP Business School et docteur de Mines ParisTech, Mathias est professeur des universités en sciences de gestion à l’université Paris-Est Créteil Val de Marne, où il est membre de l'IRG. Spécialiste des processus de conception et d’innovation, il s'intéresse en particulier aux nouvelles théories et méthodes de design, d'expérimentation et d'évaluation. Entre 2011 et 2017, il a mis en œuvre la méthodologie des Concept Maturity Levels (CML), au cœur de ce projet, pour le compte du Centre National d’Études Spatiales (CNES).
En 2022, il a publié deux livres, l'un traitant des méthodes de preuve en innovation ("Adoptez l'esprit proofmaking", chez Pearson), l'autre de l'usage des modèles mathématiques dans les processus de conception innovante ("Innovation beyond fiction", chez Cambridge S.P.).

Mots clés : management de l'innovation, processus de conception, expérimentation, design
Lien utile: Mathias Béjean; Adoptez l'esprit proofmaking ; Innovation beyond fiction

Photo de profil Mathias Béjean

Jean-Paul Dumond

Professeur des Université, habilité à diriger des recherches, Jean-Paul Dumond est spécialiste de l’organisation des services de santé et de leur transformation. Depuis plus de vingt ans, il a conduit plusieurs recherches sur l’évolution des structures de santé, l’hôpital et son environnement, les rapports entre gestionnaires et professionnels de santé. Il est responsable de la mention Management des organisations de santé (IAE Paris-Est) qui comprend deux parcours, le master Management des établissements de santé et le master Management des organisations soignantes. Il a publié récemment « La grande transformation hospitalière » (Arslan, 2021) et « Refonder les organisations de santé » (Seli Arslan, 2022).

Mots clés : services de santé, industrialisation, crise des organisations de santé
Lien utile: Jean-Paul Dumond (IRG)

Photo de profil Jean-Paul Dumond

Anaïs Garin – Doctorante en Sciences de Gestion

Diplômée d'un master Conseil, Etudes, Recherche à l'IAE Paris-Est et d'un MSc Organisational Change & Consulting à Rotterdam School of Management, Anaïs Garin a rejoint le projet ANR DynSanté en septembre 2021 en tant que doctorante. Sa thèse, co- dirigée par Mathias Béjean et Stefan Meisiek, porte sur les écosystèmes d'innovation dans l'industrie des Medtech. Plus particulièrement, elle s'intéresse aux activités d'orchestration et les capacités associées permettant de maintenir un écosystème d'innovation dans le temps. Ses recherches s'appuient sur les partenaires du projet DynSanté, notamment l'écosystème HIT en Bretagne.

Mots clés : écosystèmes, innovation, capacités dynamiques, design
Lien utile: Anaïs Garin (IRG)

Photo de profil Anaïs Garin

Compétences

L’IRG dispose d’une expertise en sciences de gestion sur :
– Les organisations, les processus et les métiers dans la santé
– Les théories et méthodes d’innovation et de design
– Les échelles de maturité dans des domaines variés (industrie spatiale, éducation, …)

Motivations et rôle dans le projet DynSanté

Les membres de l’IRG ont l’ambition de mieux comprendre les dynamiques d’écosystème d’innovation. Dans la lignée de travaux existants (Adler, Kwon et Heckscher, 2008), il s’agit de distinguer les dynamiques hiérarchiques, transactionnelles et communautaires. En nous inscrivant dans une approche développée par l’IRG sur les usages de la santé numérique (Habib, Béjean et Dumond, 2017), l’idée est ainsi de discuter trois idéaux-types organisationnels à l’échelle des écosystèmes : le marché, la hiérarchie et la communauté.
Le tableau ci-dessous synthétise la motivation générale de notre contribution.

Ecosystème

L’IRG collabore avec les différentes composantes des universités Paris Est Créteil. Il est en particulier membre fondateur du Living Lab Algopo de l’UPEC, un living lab universitaire dédié à l’étude des rapports entre numérique et société.

 

 

Le Forum LLSA

Description

Le Forum des Living Labs en Santé et Autonomie (Forum LLSA) est un réseau d'acteurs engagés dans des activités de co-conception de solutions pour la santé, dont majoritairement des Living Labs. Formé en 2013, il a pris le statut d'Association Loi 1901 sans but lucratif. Reconnu par ENoLL (Association européenne des Living Labs) comme le plus grand réseau européen de Living Labs en santé, il comprend aujourd'hui 50 membres dont 37 LLSA répartis sur l'ensemble du territoire national. Il défend une approche participative et citoyenne de la conception des nouvelles solutions en santé et autonomie, au service de l'innovation, du développement économique et de la démocratie sanitaire.

Denis Abraham – Responsable scientifique du WP2

Membre fondateur du Forum LLSA, Denis Abraham est président de l'association depuis juillet 2021.Titulaire d'un doctorat en génie biologique et médical de l'Institut Médical de l'Institut Polytechnique de Lorraine et spécialiste de l'imagerie numérique et médicale 3D, Denis Abraham est aujourd’hui directeur du développement économique et du soutien à l'innovation de l'école d'ingénieurs IMT Grand-Est. Expert en technologie, tant dans le domaine académique qu'industriel, où il dirige des projets de recherche collaboratifs européens, il est également cofondateur du Living Lab Prometee et directeur d'Innov' Autonomie.

Mots clés : Living Lab , innovation, imagerie numérique, dévelopement

Photo de profil Danis Abraham
Robert Picard

Ingénieur général des Mines, Docteur en sciences de gestion, Ex-référent santé du conseil général de l’économie au ministère de l’Economie, après quinze ans dans l’industrie privée dont 5 comme dirigeant de PME, Cofondateur et Président d’honneur du Forum LLSA des Living Labs en santé et autonomie, Robert Picard est engagé à ce titre dans le projet ANR DynSanté. Il est également co-animateur de la Filière Santé Numérique fondée en 2021. Il a produit de nombreux rapports sur la valeur des technologies en santé et a coordonné plusieurs ouvrages collectifs sur la santé participative :
• Novembre 2017 : Attractivité de la France pour les entreprises de santé : Développer la valeur des produits et services (economie.gouv.fr)
• 2017 : Co-design in Living Labs for Healthcare and Independent Living: Concepts, Methods and Tools | Wiley
• 2019 Connected Healthcare for the Citizen - ISTE
• Avril 2021 : Mobilisation globale dans le cadre de la stratégie d'accélération de la santé numérique (economie.gouv.fr)

Mots clés : co-conception, création de valeur, innovation, Living Lab, filières

Photo de profil Robert Picard
David Servais

Diplômé d'un Master en Management à SKEMA BUSINESS SCHOOL et d'un Master en Politiques Publiques Euroméditerranéennes de l'IEP d'Aix en Provence, David Servais est aujourd'hui Responsable Projets au sein du FORUM LLSA. Son mémoire de recherche sur les mécanismes d'innovations au sein des Métropoles françaises, lui a permis de découvrir l'écosystème des Living Labs. Après une expérience de deux ans au sein du Centre d'Innovation et d'Usages en Santé (CIUS), David a rejoint l'équipe du Forum en septembre 2019. Ses missions au sein de l'association se concentrent principalement sur de projets de recherche nationaux (comme le projet DynSanté) et européens.

Mots clés : innovation, Living Labs, écosystème, management de projet

Photo de profil David Servais

Compétences

Les statuts du Forum LLSA, modifiés en 2018, consacrent une orientation vers la recherche, le développement et la diffusion de connaissances expérientielles. Ses travaux centrés sur la conception et l’évaluation en santé et autonomie font l’objet de publications académiques, ainsi que d’ouvrages spécialisés orientés vers un public professionnel plus large. Ces derniers résultent d’échanges d’expériences de co-auteurs provenant d’organisations membres différentes et mobilisant des champs scientifiques variés : socio-ethnographie, ergonomie, design thinking, sciences de gestion, économie de la santé, technologies de l’information et des communications, en interaction avec des problématiques médicales. médico-sociales et du « Bien vivre »

Motivations et rôle dans le projet DynSanté

L’approche expériencielle pluridisciplinaire du Forum LLSA, son rapprochement avec le réseau Tech4Health l’ont conduit dès juin 2017 à travailler la question de l’articulation des méthodes de conception et d’évaluation des solutions de santé orientées usages avec les protocoles d’essais cliniques, sur la base de cas concrets. La méthodologie CML née à la NASA a servi d’inspiration pour organiser cette première recherche. La méthode CML Santé résultante a été mise en œuvre par le Forum LLSA dans deux projets impliquant la collaboration de plusieurs Living Labs. Une première version de plateforme numérique a été développée. Ces expériences ont montré la capacité de la méthode à structurer et rendre visible les métiers de co-conception et d’évaluation de projets innovants en santé, notamment ceux des LLSA. Le Forum est dépositaire de droits de propriété intellectuelle des CML Santé, sous un régime d’ouverture.

Ecosystème

Le Forum LLSA a pour adhérents des acteurs issus de l’ensemble de l’écosystème de l’innovation en santé : laboratoires de recherche, grands industriels, PME, associations de patients, établissements de soins, professionnels de santé, et des Living Labs, majoritaires. Il s’est doté d’experts provenant des différentes spécialités utiles à ses membres. La structuration du Conseil d’Administration du Forum en collèges reflète cette diversité et le caractère collaboratif de sa gouvernance. Les Living Labs sont pour la plupart structurés de cette manière, et le Forum LLSA est ainsi un « réseau de réseaux », disposant d’une couverture géographique particulièrement dense. Le Forum a valorisé cette expérience en Europe au travers de partenariats avec le réseau européen ET Health, et est aujourd’hui engagé dans un projet de recherche H2020 porté par ENoLL. Le Forum est membre fondateur de la nouvelle Filière Santé Numérique.

 

 

Tech4Health (INSERM)

Un réseau d’expertise, pour l’évaluation et le développement des Technologies de Santé, composé de membres réactifs, qui répondent aux questions « Pourquoi, Quand et Comment réaliser des études pré-cliniques et cliniques ? »

Description

Le réseau Tech4Health mis en place en 2015 est porté par l'INSERM. Il est labélisé par l'infrastructure nationale de recherche « F-CRIN » (fcrin.org). C'est un réseau d'expertise dédié à l'évaluation des Technologies pour la Santé, pour les institutions ou les industriels, favorable au transfert d'innovation de la recherche fondamentale à la pratique clinique. Tech4Health regroupe, au plan national, plus de 80 experts pluridisciplinaires, des universités, structures de recherche, cliniciens, ou représentants de patients pour des évaluations pré-cliniques et cliniques des technologies pour la santé, et contribue au développement de dispositifs médicaux innovants, de la E-santé et des biomatériaux, tout au long de leur cycle de vie.

Les membres

Lionel Pazart – Responsable scientifique du WP3

MD, PhD, HDR, Innovations technologiques, méthodologie, Santé publique Lionel est docteur en médecine (MD), diplômé de santé publique (MPH), et professeur associé en pharmacie. Il est actuellement coordinateur médical du Centre d'Investigation Clinique (INSERM CIC 1431) en innovations technologiques du CHU de Besançon, et enseignant à l'Université des Sciences de la Santé et à l'école d'ingénierie biomédicale de l'Université de Franche Comte. Il est également un entrepreneur qui a contribué au lancement de 3 start ups, exploitant ses travaux et brevets. Il est l'auteur ou le co-auteur de plus de 200 articles scientifiques, et est un expert reconnu au niveau national et européen. Il a dirigé le réseau Tech4Health qui est une composante de l'infrastructure nationale française de recherche clinique (F-CRIN) dédiée à l'évaluation des dispositifs médicaux.

Mots clés : investigation clinique, innovations technologiques, dispositifs médicaux
Lien utile: Dinamic - Evaluation clinique des DM (CHU Besançon) ; Réseau Tech4Health (Tech4Health.fr)

Photo de profil Lionel Pazart

Sylvie Pelayo

Maître de Conférences, PhD, HDR, Ergonomie, Facteur Humain, Usages. Sylvia est enseignante-chercheure à l'Université de Lille et coordinatrice adjointe du CIC-IT 1403. Sylvia a une expérience significative dans l'analyse des systèmes sociotechniques complexes, notamment dans l'analyse des activités collectives et dans la conception de systèmes collectifs. Elle co-coordonne depuis 2021 le réseau d'expertise Tech4Health.

Mots clés : recherche clinique, dispositifs médicaux, aptitude à l'utilisation
Lien utile: Centre d'Investigation Clinique (cic-it-lille.com) ; Metrics (metrics-univ-lille.com)

Photo de profil Sylvie Pelayo

Thomas Lihoreau

Ingénieur biomédical MSc, Evaluations cliniques, Dispositifs médicaux; Thomas est un ingénieur de l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche-Comté (ISIFC, Besançon). Il a rejoint le CHU de Besançon et son Centre d'Investigation Clinique (INSERM CIC 1431) en 2007, en tant qu'ingénieur en charge d'essais cliniques. Il a également participé à des projets de recherche (nationaux, européens) dédiés aux technologies innovantes, en coordonnant l'implication des équipes cliniques. Depuis 2016, il est responsable de la plateforme « DinaMic », pour les interactions entre industrie et institution autour de l'évaluation clinique des dispositifs médicaux. Il est également actuellement référent scientifique en charge de la coordination des projets portés par le réseau Tech4health.

Mots clés : dispositifs médicaux, innovations technologiques, évaluation clinique
Lien utile: Centre d'Investigation Clinique (CHU Besançon)

Photo de profil Thomas Lihoreau

Compétences

En lien direct avec les équipes de recherche amont et fondamentales (CNRS, Inserm, CEA, Universités), les organisations de soins (les centres d’investigation clinique sont d’ailleurs dans les hôpitaux), et les acteurs de la recherche clinique, Tech4Health accompagne la réalisation d’études de preuve de concept ou pré-clinique, d’évaluations d’aptitude à l’utilisation ou d’études d’usage, d’investigations cliniques sur dispositifs médicaux, d’études médico-économiques pour le remboursement, et d’études de type Suivi Clinique Après Commercialisation (SCAC), … C’est un pôle de compétences unique en France par l’association de l’expertise complémentaire de 17 centres.

Motivations et rôle dans le projet DynSanté

Le système de collaboration nécessaire aux innovations dans les Medtech est encore insuffisamment structuré à ce jour. Les « CMLs Santé » s’inscrivent dans une vision participative et inclusive de la santé, et le réseau Tech4Health propose régulièrement des réflexions, des évènements scientifiques (https://biostec.scitevents.org/ClinMed.aspx?y=2019) et des formations (https://clinmed2018.sciencesconf.org/https://clinmed2019.sciencesconf.org/) innovantes et spécifiques autour de ces sujets. Les membres du réseau Tech4Health sont ainsi intéressés à contribuer à l’objectif de DynSanté d’identifier, expérimenter, évaluer et diffuser des dynamiques d’écosystèmes favorisant l’innovation dans les Medtech. Dans le cadre du projet DynSanté, Tech4Health a la charge de l’évaluation (WP3), dans de nouveaux écosystèmes locaux, des CMLs Santé et de la plateforme collaborative associée. Il s’agit d’en évaluer l’appropriation par les acteurs et la plus-value en termes d’innovation.

Capgemini Engineering & frog part of Capgemini Invent

Description

Capgemini Engineering est le leader mondial des services d'ingénierie et de R&D pour relever des défis de transformation et d'innovation. Capgemini Engineering accompagne ses clients, du concept à l'industrialisation, pour développer les produits et les services de demain. Capgemini Engineering fait partie intégrante du groupe Capgemini, leader mondial du conseil, de la transformation numérique, des services technologiques et d'ingénierie. Dans les Medtech, Capgemini Engineering est un partenaire global pour le développement de dispositifs et de technologies médicaux sûrs, conformes et centrés sur le patient.

Compétences

Capgemini Engineering possède un ensemble de compétences, depuis la conception produit, l’ingénierie des systèmes complexes, les facteurs humains et l’ingénierie mécanique, au développement de logiciels certifiés, l’électronique, les communications sans fil jusqu’à l’accès au marché et la gestion du cycle de vie du produit. En particulier, le programme R&I FUTURE OF HEALTHCARE explore la manière de repenser les services de santé à l’ère du numérique, autour de trois axes principaux :
– Développer les outils technologiques et analytiques de la médecine des « 4P » (Préventive, Personnalisée, Participative et Prédictive)
– Concevoir de nouvelles solutions de santé basées sur des technologies disruptives
– Mettre en œuvre des méthodes de co-conception intégrée articulant usages, organisations et business models

Description

frog est un acteur majeur au niveau mondial en stratégie, design et expérience client, intégré au sein de Capgemini Invent. frog accompagne des leaders passionnés et des entrepreneurs visionnaires en conjuguant créativité, stratégie, design et data, pour les aider à se réinventer, à orchestrer et mettre en œuvre leur stratégie de croissance et de transformation axée sur le client. frog s'efforce de façonner à leurs côtés un avenir prospère, durable et inclusif pour les entreprises, les individus et la planète.

Les membres

Kathryn Ernecq

Kathryn Ernecq se consacre depuis une quinzaine d'années au développement de l'innovation avec son double diplômée école de commerce et master d'école d'ingénieur en technologies de l'information complété d'un MBA international. Elle accompagne des starts ups et des grands groupes dans leur réflexion santé numérique, participe à des jurys et facilite des ateliers. Les challenges d'un écosystème complexe et des projets en santé digitale qui doivent maturer en parallèle sur les dimensions technologiques, usages, business et programmatique l'intéressent particulièrement dans le projet DynSanté pour lequel elle suit le terrain des investisseurs.

Mots clés : écosystème, innovation, entretien, design research, étude, froglab
Lien utile: LinkedIn

Photo de profil Kathryn Ernecq

Clément Bataille

Clément Bataille est un expert dans la constitution et le management d'équipes et de projets d'innovation en environnement complexe, à la croisée de systèmes physiques, numériques et humains. Chez frog part of Capgemini Invent il dirige le frog Lab, une équipe interdisciplinaire de docteurs et de designers qui explorent le champ des nouvelles expériences ouvert par les technologies émergentes, avec une approche centrée utilisateur, éthique et responsable. Chez Orange il a été Directeur du Design et membre du Comité de Direction de l'incubateur de start-ups internes. Clément est membre du Conseil National du Design et du Conseil Scientifique de la Cité du Design.

Mots clés : design stratégique, innovation de services, transformation des organisations, design, durabilité
Lien utile: LinkedIn

Photo de profil Clément Bataille

Yasmine Saleh

Titulaire d'un doctorat en sciences de gestion et du management de l'IAE de Nantes, Yasmine est chercheure et consultante en management de l'innovation chez frog, part of Capgemini Invent. Elle s'intéresse aux processus de conception, diffusion et adoption de l'innovation à travers notamment les théories et méthodes de design.

Mots clés : management de l’innovation, processus d’adoption, design
Lien utile: LinkedIn

Photo de profil Yasmine Saleh

Compétences

froglab, est le laboratoire de recherche et de design de frog. Composé d’une équipe pluridisciplinaire de docteurs chercheurs PhD et de designers pragmatiques, froglab fait avancer la connaissance en développant et en testant des expériences innovantes. froglab associe la rigueur de la recherche académique à l’approche systémique et centrée sur l’humain. Ses recherches font l’objet de publications académiques et ses projets de recherche génèrent de nouvelles visions, de nouvelles méthodes et outils innovants qui font progresser les expertises et positionnent frog comme un leader de la communauté de recherche en design.
Dans un monde qui n’arrête pas de bouger, froglab estime qu’il est important de ne jamais s’arrêter d’évoluer … La recherche est un agent provocateur qui stimule nos équipes et nos clients et nous aide à garder un temps d’avance.

Motivations et rôle dans le projet DynSanté

Depuis 2013, nous sommes intéressés par la problématique de l’évaluation multidimensionnelle d’une innovation en santé. Ces travaux nous ont conduit à proposer une méthodologie de design de business models (BUILD : Business Models for Innovation Deployment) fondée sur une modélisation multi-parties prenantes de la valeur. Cette méthodologie a été formalisée par frog sous la forme d’un jeu sérieux (Quantum Clinic) permettant d’animer des workshops créatifs sur les business models avec nos clients (grands groupes ou start-ups).

Le projet DynSanté nous permet de poursuivre cette réflexion sur l’évaluation tout en articulant nos recherches liées aux métiers de la santé et des dispositifs médicaux à celles liées au management de l’innovation et au design.

En particulier, nous allons contribuer au projet DynSanté en :
– Explorant les besoins actuels des organismes financeurs en matière d’évaluation multidimensionnelle.
– Étudiant la manière dont les acteurs s’approprient les outils (plateforme CML) permettant l’implémentation des CML Santé, leur expérience utilisateur et les facteurs clés associés.

Des ateliers seront organisés au niveau des territoires auprès de deux grands types de publics : les organismes financeurs et les porteurs de projet eux-mêmes. Ils pourront s’appuyer sur les réseaux de labs d’innovation de Capgemini.

Ecosystème

Capgemini Engineering a pour clients la plupart des grands industriels français, ainsi que des PME et des start-ups, mais aussi des établissements de soins et des institutions publiques de santé. Notre programme de recherche & innovation nous amène également à développer des partenariats et projets collaboratifs avec cet écosystème, mais aussi avec des acteurs de la recherche publique et universitaire. Enfin, Capgemini a récemment co-fondé l’accélérateur de start-ups Future4care.